Cet article va nous aider à installer WordPress, le CMS le plus connu des bloggeur sur un UbuntuServer.
Pour cela, nous avons un VPS des plus classique, avec UbuntuServer 20.10 installé.
Voici ce que nous allons avoir besoin :

Installation de MySQL
Installation de apache
Installation de php de de ses modules
Installation de WordPress

Installation de MySQL

Nous allons installer un service de Base de Donnée pour notre WordPress.
Passons les commandes suivantes :

apt-get update
apt-get install mysql-server mysql-client

Une fois installée, nous allons créer notre base de donnée pour <br>Wordpress</br>.

mysql -u root

Par défaut, le compte root n’a pas de mot de passe.
Saisissez les commandes suivantes, ligne par ligne :

CREATE DATABASE DBWORDPRESS CHARACTER SET UTF8 COLLATE UTF8_BIN;
CREATE USER 'USER_WORDPRESS'@'%' IDENTIFIED BY 'chaton987';
GRANT ALL PRIVILEGES ON DBWORDPRESS.* TO 'USER_WORDPRESS'@'%';
FLUSH PRIVILEGES;
quit;

Où DBWORDPRESS est le nom de votre base de donnée.
Où USER_WORDPRESS est le nom de votre utilisateur MySQL.
Où ‘chaton987’ est le mot de passe MySQL de l’utilisateur USER_WORDPRESS.

Installation de APACHE et PHP

 apt-get update
 apt-get install apache2 php7.4 php7.4-mysql libapache2-mod-php7.4
 service apache2 restart

Attention, la version de PHP peut varier.
La commande ci-dessus / ci-dessous sera à adapter.
Le fichier de configuration de PHP est à modifier :

nano /etc/php/7.4/apache2/php.ini

Retrouvez ces lignes à modifier-les comme suit (configuration optimale) :

file_uploads = On
max_execution_time = 300
memory_limit = 256M
post_max_size = 32M
max_input_time = 60
max_input_vars = 4440

Redémarrage du service APACHE :

service apache2 restart
service apache2 status

Installation de WORDPRESS

Nous allons nous positionner dans le dossier tmp, télécharger la dernière version de WORDPRESS et la décompresser :

cd /tmp
wget https://wordpress.org/latest.tar.gz
tar -zxvf latest.tar.gz

On déplace le dossier WORDPRESS vers et /var/www/html/
Nous changeons le propriétaire du dossier :

mv wordpress /var/www/html/
chown www-data.www-data /var/www/html/wordpress/* -R

On se déplace dans le dossier HTML
Nous renommons le fichier wp-config-sample.php en wp-config.php et l’ouvrons avec Nano

cd /var/www/html/wordpress
mv wp-config-sample.php wp-config.php
nano wp-config.php
define('DB_NAME', 'DBWORDPRESS');
define('DB_USER', 'USER_WORDPRESS');
define('DB_PASSWORD', 'chaton987');
define('DB_HOST', 'localhost');
define('DB_CHARSET', 'utf8');
define('DB_COLLATE', '');

Il reste juste à ouvrir votre navigateur WEB et de noter l’adresse :

http://localhost/wordpress

ou

http://”adresse_IP_du_serveur”/wordpress

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :